Archives de la catégorie 'sur la toile'

Astérix & Obélix au service de sa majesté

Le bon prétexte pour une sortie entre filles : 3 invitations pour l’avant-première d’Astérix et Obélix au service de sa Majesté.

Edouard Baer est parfait en Astérix (à moins qu’Astérix ne soit parfait en Edouard Baer, on ne sait plus trop), j’ai adoré Jolitorax (Guillaume Gallienne) et Goudurix (Vincent Lacoste). Fabrice Luchini en Jules César, Valérie Lemercier en Miss Macintosh, et Peau d’Ane Catherine Deneuve en Cordélia reine des Bretons ont bien fait rire Violette, et Zélie a trouvé qu’Ophélia (Charlotte Le bon) était trop belle. j’ai eu un petit faible pour les vikings et leurs accessoires mode en moumoutes diverses, mais je l’ai pas trop dit aux filles, elles les trouvaient tellement féroces ces normands!
D’après les albums de René Goscinny et Albert Uderzo Astérix chez les Bretons et Astérix et les Normands, le principe de mélanger les 2 histoires est bien vu, le scénario fonctionne bien et l’esprit de la BD est bien présent. On retrouve bien le flegme et l’humour anglais, l’heure du thé (enfin, de l’eau chaude à l’époque), le tout confronté à la férocité des méchants vikings qui n’ont peur de rien et qui rêvent de connaitre la peur.

Il nous reste à aller le revoir, je suis certaine que des gags nous ont échappés! Le film sort mercredi…

l’étrangère

En général, je ne pleure pas, au cinéma. Ni de tristesse, ni de joie.
Je peux être émue, très émue, mais… pas de larmes, ou alors quelques mini-larmichettes!
Hier soir je suis allée voir l’Etrangère, de Feo Aladag. Et j’ai pleuré, beaucoup.
Une tension monte crescendo du début à la fin, l’émotion est de tous les instants, la musique est juste magnifique, et les larmes venaient toutes seules, même pendant les scènes plus joyeuses ou plus légères. Rarement un film m’a secouée à ce point…

L’histoire?
Umay vit à Istambul avec un mari violent. Un jour, bravant le qu’en dira t on, elle fuit le foyer avec son petit garçon, Cem, et rejoint sa famille (turque) qui vit à berlin. Elle est plutôt chaleureusement accueillie par ses proches jusqu’à  ce qu’ils comprennent qu’elle a vraiment décidé de quitter son mari. Selon les conventions et traditions de la communauté turque, elle déshonore sa famille par ses choix de vie, et devra fuir à nouveau.
Au delà de l’histoire qui s’appuie sur l’immigration turque en Allemagne, on retrouve dans ce film l’envie universelle d’être aimé par ses proches pour ce que l’on est, et non pour la vie qu’on mène. C’est l’histoire de l’espoir d’une réconciliation manquée.

aa
allez y, ce film est sorti depuis le 20 avril et à Lyon, il ne passe déjà plus que dans une seule salle!

le marchand de sable

Chaque nuit, comme tous les enfants du monde, Théo rejoint le Pays des Rêves grâce au sable magique dispersé par le Marchand de Sable. Mais une nuit, le vilain Tourni-Cauchemar vole le sable magique et prend le contrôle du Pays des rêves.
Le Marchand de Sable et son fidèle mouton Philibert demandent à Théo de les aider à récupérer le précieux sable.
Commence alors une grande aventure!

Le faisceau lumineux du phare fait le lien entre la terre des humains et le pays des rêves… Théo qui vit dans un phare se trouve alors en première position pour accéder au pays des rêves…
voilà, je le savais bien qu’il y avait un truc exceptionnel avec les phares : enfant, je rêvais d’habiter dans un phare, alors autant dire que la vie de Théo m’a fait rêver!


a

Le Marchand de Sable sort en salle après-demain.
On l’a vu en avant-première, avec les filles,
elles ont adoré les décors (un chouette mélange d’animation de marionnettes, d’animation 2D, de dessin animé classique et d’images de synthèse)
et les personnages, tout particulièrement Philibert le mouton,
un compagnon de rêve rigolo!

Arrietty J-7

Tout d’abord un grand merci pour tous vos voeux de bonne année sur mon post précédent…

Je suis comme une folle…! Dans 7 jours enfin, Arrietty sort en France!
Ce nouveau film du studio Ghibli a fait un carton au Japon il y a 6 mois…
Vous vous souvenez des minipouss? Halala, quand il y avait les minipouss à la télé ‘fallait pas me parler, c’était sacré, j’adorais ces minuscules personnages adorables…! L’histoire d’Arrietty le petit monde des chapardeurs, est aussi celle de la vie de minuscules personnages sous le monde des humains,  alors je suis bien obligée d’aller le voir non?
Avec mes poulettes, nous sommes des inconditionnelles de ponyo sur la falaise, du chateau ambulant, du royaume des chats, de Kiki la petite sorcière, de mon voisin Totoro, ou encore du chateau dans le ciel, on ne pourra donc pas louper Arrietty. On compte les jours…!

Le seul hic…
comme on veut le voir dès sa sortie soit mercredi prochain
c’est qu’il faut que je trouve une bonne âme pour garder un filou de 17 mois
trèèèèèès gentil mais filou quand même…!
sinon, tant pis, Arrietty nous attendra jusqu’au we suivant!

Kérity

Je suis tombée sous le charme de ce dessin animé.
J’y allais avec les filles pour voir les fabuleuses illustrations de Rebecca Dautremer, et c’est une histoire extraordinaire que j’ai vue!
Kérity la maison des contes, c’est franchement le dessin animé a ne pas louper.
Nous avons toutes les 3 été scotchées à l’écran du début à la fin. L’univers crée par Rebecca est fabuleux, les personnages des contes sont tous parfaits, sans être les clichés habituels, et les filles s’amusaient à reconnaitre les uns et les autres.
On s’attache aux personnages, on adore les paysages, les maisons, on jubile en retrouvant une âme d’enfant et on admire la force des enfants quand l’imaginaire est si fort que tout parait magique…
J’ai encore en tête les fabuleuses couleurs des dessins et la si jolie maison à la fameuse bibliothèque (je cherche à acheter, si vous la connaissez, la même maison avec la même situation et le même carrelage!).

Ca n’est pas parce que c’est inventé que ça n’existe pas…

ponyo sur la falaise J-15!

10ème long métrage écrit et réalisé par Hayao Miyazaki, Ponyo sur la falaise (Gake no Ue no Ponyo) est l’histoire de Sousuké, un petit garçon de 5 ans, et de la Princesse poisson Ponyo qui désire devenir un être humain….
Inconditionnelle de Miyazaki (et mes poulettes encore plus que moi je crois!) et si je suis en forme,  on y va entre filles dès sa sortie, le 8 avril!

fifi brindacier

“steplé maman, juste un épisode de Fifi…!”
Après la folie de Totoro, des princesses de tous styles, Violette et Zélie ont une nouvelle obsession :
Fifi brindacier
, ou le bonheur absolu puisqu’elle vit sans parents, elle fait ce qu’elle veut quand elle veut, elle a un petit singe (elle au moins!), elle a une coiffure trop belle, et elle fait sa rebelle…
Ca c’est pour mes poulettes. 

Quant à moi, je me surprends à devenir aussi assidue pour découvrir les scénarios loufoques, les décors et les vêtements vintages épisode après épisode…
Astrid Lindgren, suédoise, a écrit les histoires de Fifi à partir de 1945. La série télé (maintenant en dvd) date de 1969.

petite fille des alpages

C’est la star du moment à la maison.
“Heidi est tellement mignonne avec ses joues roses, et elle a tellement de chance de vivre à la montagne…!”
Et moi je suis tellement ravie d’entendre autre chose que les anecdotes de la trèèès Belle au Bois Dormant ou de la pôôvre Cendrillon.


Et chez vous, c’est quoi en ce moment?

1,2,3…léon!

Il n’est pas programmé dans beaucoup de salles, mais avec des petits bouts de 3 ans, c’est chouette à voir. Par le studio Folimage, qui avait réalisé “La Prophétie des grenouilles”, “1,2,3…léon” est un programme de 45 mn composé de  “chez madame la poule”, “La bouche cousue”, “Sientje” et “l’hiver de léon”.

AnnonceLeon
LHiverDeLeon_grotte
LHiverDeLeon_lac

Et puis pour la petite info du jour, le studio Folimage travaille actuellement sur l’adaptation d’Ariol, d’Emmanuel Guibert et Marc Boutavant…à surveiller donc!

totoro vs cendrillon

Quand c’est l’heure autorisée pour regarder un DVD, une bataille verbale -mais néanmoins houleuse- démarre systématiquement. Pourtant à chaque fois j’y crois…j’y crois à cette entente parfaite et sereine entre deux sisters!

V: moi j’suis une princesse alors je veux regarder Cendrillon…
Z: et moi j’suis Mei et des fois Satsuki, alors je veux mettre Totoro…
V: oui mais Cendrillon est belle…elle brille et elle chante!…je l’aime trooop!
Z: …et Mei elle a des couettes d’abord et c’est mieux…nananèèèèreuhhhh!

Moi j’enrage, en regrettant presque d’avoir proposé ce qu’elles réclament si souvent (ahhh maudite télé). Le pire, c’est que, évidemment, les initiales du dialogue ci-dessus sont interchangeables, c’est selon les jours.
Au final, on doit être à égalité dans le match Totoro/Cendrillon, ils ont chacun été vus de bonnes dizaines de fois!

totoro