Archives de la catégorie 'Ernest'

4 ans !

En plein milieu des vacances, mon tout petit garçon a soufflé ses 4 bougies !

le gilet de papi Ernest

Un petit défi13 pour prendre le temps de terminer un gilet pour Ernest, commencé depuis un bon moment (avant l’été? avant le printemps? je ne sais même plus).

Finalement je sentais bien qu’il n’y avait pas d’urgence, ce gilet est trop grand pour lui!
Comme c’est une bidouille, je ne sais plus si j’ai voulu faire un grand 2 ans, ou un 4 ans, toujours est il que ça donne quasiment du 6 ans! C’est devenu un peu habituel quand je me lance en free-style, en fait.
Ce point et cette forme donne un petit côté papi, et j’ai bien pensé à mémé Faustine en tricotant…

fleur de coton coloris terreau (merci La Poule pour le nom!) point directement inspiré d’Americ*n Vint*ge.
La bonne nouvelle : je vais pouvoir le faire porter longtemps à Ernest
la mauvaise nouvelle : je ne retrouve plus mes notes pour rédiger un éventuel tuto…

Pour voir toute la galerie D13 sur le thème Caramel et Chocolat, c’est par ici

l’exercice des drôles de têtes…

C’est le nouveau petit jeu qu’Ernest adore… avec un principe ultra simple, faire des instantanés des mimiques ou grimaces en question, un peu comme un exercice de théâtre!

Ici on a fait 4 poses :

1. c’est quoi ce truc, c’est pas très bon…
2. je ne suis pas très content…
3. (sur une idée d’Ernest) je fais la tête d’un des frères de Merida (au choix, Harris, Hubert ou Hamish)
4. je crois que j’ai un peu peur…

On pourrait faire une autre série “je suis grand maintenant” car à quelques jours de la rentrée en maternelle, je peux le crier haut et fort, mon bébé est propre!!

vive les vacances chez Papi & Mamie, moi je dis.

3 ans!

Mon tout petit bébé a 3 ans aujourd’hui!
À 3 ans, on n’est pas du tout prêt (mais vraiment pas du tout) à aller à l’école, on aimerait pourtant bien faire le grand parfois, alors on fait semblant, on imite, on copie ses sœurs, ça à pourtant l’air pas mal d’être grand… Mais c’est si bien d’être petit, ou en tous cas d’être LE petit…

20120729-095143.jpg

j’en mé marreu

Je crois que c’est la première phrase qu’Ernest a su prononcer.
C’est bien simple, Ernest en a marre très souvent, pour des tas de choses.

J’en mé marreu de marcher (le son E à la fin des mots est très prononcé avec Ernest!)
J’en mé marreu de manger
J’en mé marreu de jouer
J’en mé marreu de marcher
J’en mé marreu de mes chaussures
J’en mé marreu de prendre un bain
J’en mé marreu de marcher
J’en mé marreu de regarder la télé
J’en mé marreu de marcher
J’en mé marreu de mes soeurs
J’en mé marreu de marcher
J’en mé marreu de marcher
J’en mé marreu de dormir
(sur ce sujet j’ai de quoi écrire un roman tiens)
J’en mé marreu de marcher…

A croire qu’on lui fait faire des randonnées depuis qu’il sait tenir sur ses jambes. Mais non, c’est tout le contraire, Ernest adooore faire la sieste dans sa poussette (oui, encore), c’est bien le seul endroit où il la fait encore (du moins avec ses parents, puisqu’il parait qu’il dort des après-midi entières chez ses grands-parents, le filou). Alors avant de pouvoir dire qu’on le fait trop marcher, on a carrément de la marge. Pour prouver sa mauvaise fois : il est capable de se réveiller d’une graaande sieste dans sa poussette en disant : “J’en mé marreu de marcher…!
Ahhhhhh….

Tatata… j’entends hein!
J’entends les “mais de qui tient il?“, “les chiens de font pas des chats…” voire pire “c’est toi tout craché quand tu étais petite“… Voilà, c’est posé, établi, clair et net, cet enfant est un râleur né, comme sa mère.
Et il s’est passé un truc dingue dans la vie de mon bébé…
Je viens de l’inscrire à l’école! Je n’ai pas anticipé, ni réservé sa place pour dans plusieurs années, je l’ai juste inscris pour la prochaine rentrée scolaire, normal quoi.
3 ans en juillet = première rentrée scolaire en septembre. Va falloir s’y faire (enfin surtout moi en fait, et lui…).

Et il va surtout falloir s’habituer à un truc de fou en septembre : mon bébé a un homonyme! un vrai de vrai.
La directrice de l’école pensait avoir déjà inscrit Ernest! Il y aura en petite section 2 Ernest portant le même nom de famille. Pas la même orthographe, mais quand même, à l’oreille c’est le même nom, ça va être pratique pour les différencier.
C’est fou non? 2 Ernest, portant le même nom de famille, ayant le même âge et vivant dans le même quartier, scolarisé dans la même école… pfiou!

Vous savez quoi?
Je l’entends d’ici le “J’en mé marreu de l’autre Ernest“…
(Pourvu qu’il ne décide pas de revenir au “bébé cochon” pour se différencier…)

à la manière de…

J’avais bien repéré le joli liberty de la nouvelle collection, Fitzgerald. Encore un peu automne/hiver comme tons, mais trop beau, il me le fallait!
J’avais bien repéré la jolie chemise par ici, quasiment en même temps!

La petite voix de ma conscience me disait “tu sais coudre voyons…”
La petite voix maléfique me disait “mais elle est toute cousue, là, c’est si facile…”
Et puis j’ai tranché en me disant que non, franchement, fallait pas exagérer, que la chemise taille 2 ou 3 ans au prix de quasiment 4m de liberty…mouais.
Ernest a sa chemise en Fitzgerald, et moi j’ai fait des économies (bah si, …logique non…? …).
Pour voir toutes les copies/inspirations, c’est sur la galerie Défi13.

chemise-fitzgerald2

Liberty Fitzgerald et boutons émaillés la Droguerie
patron de ce livre

la chapka du chouchou

chouchou, loulou, mon bébé… cet enfant ne veut plus de ces surnoms.

Pourquoi?
Pas parce qu’Ernest a décidé qu’il était grand et que franchement-maman-t’es-gentille-mais-c’est-trop-la-honte-là, non, juste parce qu’il a décrété qu’IL choisirait ses surnoms. Et ils sont pas folichons.
Pendant quelques jours, il ne répondait plus qu’au surnom de Titi, soit, c’est pas terrible, mais s’il faut en passer par là pour se faire entendre, allons-y. Le pire restait à venir…

…depuis 3 jours, Titi a été détrôné par … bébé cochon, non mais ça vient d’où ce truc? Si par malheur on l’appelle par son prénom, c’est le drame, il nous reprend comme si on l’avait limite insulté.
Avouez… : “la chapka du bébé cochon”, c’était moyen comme titre, non?

(j’ai pas franchement hâte de connaitre sa prochaine lubie de surnom…)
a

Chapka du chouchou :
modèle (2/4 ans ici), velours et fausse fourrure façon astrakan
la Droguerie
j’ai envie de passepoils dans toutes les couleurs,
j’ai quelques petits projets en tête, à suivre…
a
un bon tuto par ici
,
pour ne plus avoir peur de se lancer!
a

petit écolier

Encore un défi 13 pour Ernest,
encore une chemise…
Pas beaucoup d’originalité en ce moment on dirait!
Mais en fait, si. L’originalité de ce Défi13 c’est que le thème “Petit Ecolier” est destiné au seul qui ne va pas encore à l’école!

modèle 21 de ce livre, en taille 90, je suis fan de ce modèle
(pfiou, j’ai l’impression qu’on ne passera jamais à la taille 100!!)
tissu (“place des lices” marron glacé)
et boutons en métal (nouvelle collec’!) la Droguerie
a
Quoi? Ca fait pas vraiment petit écolier? allez, si, le tissu, ça colle au thème non?
(et qui sait, à ce rythme, il mettra cette chemise
pour sa rentrée à l’école en septembre 2012…!)
a

terrible two!

On m’avait prévenue, j’ai été eue…un petit garçon, c’est beaucoup plus pot de colle qu’une fille!
En tous cas, c’est très vrai ici : je trouve même qu’Ernest est beaucoup plus crampon que ses 2 soeurs ensemble!
2 ans déjà…

Alors a 2 ans…

  • Ernest raconte des trucs que seule sa maman peut comprendre
  • Ernest a des chagrins que seule sa maman peut apaiser
  • Ernest ne s’endort bien que si la dernière personne qu’il a vue est sa maman  (et là, je suis gentille, j’améliore la vérité… en vrai de vrai, il est invivable le soir, a peur de tout, s’endort souvent très tard… une Violette au masculin en fait)
  • Ernest ne mange bien que si c’est cuisiné avec amour par sa maman rien… (en fait cet enfant ne mange rien ou mange comme un ogre, un jour il adore les petits suisses et le lendemain il ne veut pas en entendre parler). En fait ce qui l’arrangerait, c’est que tout ait le goût de chocolat. Là, la vie serait belle.
  • Ernest veut vérifier (avec sa maman bien sûr) TOUS LES JOURS si un nouveau Popi est arrivé dans la boite aux lettres pour lui. Vu que le-dit magazine est mensuel, on passe se chouettes moments de justifications en tous genres.
  • Ernest a compris que pour faire plaisir à sa maman-adorée-d’amour il fallait arrêter l’addiction à la tétine. Oui mais en échange, Ernest se trimballe 2, 3 ou 4 langes, si possible de couleurs différentes (certes, c’est pas très pratique, mais tellement moins générateur de crises…!)
  • Ernest est grand, il ne veut plus monter dans la poussette, et au bout de 10 mètres, que réclame-t-il…? les bras de sa maman bien sûr avec le prétexte d’un besoin de câlin urgentissime! Futé, non?

Bref, mon petit garçon est encore un bébé non?


happy 2 Ernest!

rayures bleues

Pauvre Violette, encore un truc pour son frère. C’est moins grave que quand c’est encore pour Zélie, mais quand même…
Donc pour Ernest (encore) des rayures bleues à la verticale.
Je ne sais pas ce qui est le plus seyant pour mon bébé à gros bidou…
Il me semble que celles-ci sont plus “arrangeantes” que celles à l’horizontale!

petit pull rayé
commencé ici, et bidouillé pour la taille 18/24 mois