Archives pour août 2012

du vent et du vert

J’ai fait le plein d’iode, le plein de vent, le plein de sable, le plein de soleil (et de bruine aussi) pour les semaines à venir. Pas dit qu’une forte envie de tout ça ne me reprenne pas rapidement, on verra!
Vous l’entendez vous, la rentrée qui approche? Meuh non, ce n’est qu’une illusion…
Ici on est en plein rangement des affaires scolaires de l’année dernière, je ne suis pas du genre organisée, je sais, on trie les vêtements trop petits, on fait des listes de ce qu’il ne faut pas oublier (les fameux rendez-vous pour les certificats médicaux, et le dentiste tant qu’on y est, les inscriptions à la danse, à la piscine, au théâtre, à l’art plastique) et on commence même à penser aux week-end à venir et aux prochaines vacances!
Mon pull vert est fini, la rentrée peut bien arriver, moi je suis parée (même si c’est le bazar à la maison).

modèle Vauvenargues (La Droguerie), bien ample, bien loose comme j’aime
en Duvet d’Anjou coloris Purée de Brocolis
modifications : encolure en V

l’exercice des drôles de têtes…

C’est le nouveau petit jeu qu’Ernest adore… avec un principe ultra simple, faire des instantanés des mimiques ou grimaces en question, un peu comme un exercice de théâtre!

Ici on a fait 4 poses :

1. c’est quoi ce truc, c’est pas très bon…
2. je ne suis pas très content…
3. (sur une idée d’Ernest) je fais la tête d’un des frères de Merida (au choix, Harris, Hubert ou Hamish)
4. je crois que j’ai un peu peur…

On pourrait faire une autre série “je suis grand maintenant” car à quelques jours de la rentrée en maternelle, je peux le crier haut et fort, mon bébé est propre!!

vive les vacances chez Papi & Mamie, moi je dis.

quelques jours nantais #2

Vite vite, le Voyage à Nantes s’arrête le 19 août, et l’expérience vaut vraiment le détour! Toute la ville est investie par l’évènement, et Nantes devient un lieu d’expos, d’interventions, d’installations.
Il y avait tellement de choses à voir et à faire que notre court séjour n’a pas suffit. L’année prochaine, on complètera le voyage par l’événement Estuaire, c’est sûr!
On a adoré le Lieu Unique et parfois, Nantes nous a fait pensé à l’ambiance berlinoise des lieux bruts, industriels, en coeur de ville, investis d’usages nouveaux.
Et pour finir notre halte nantaise avant de partir tout à l’ouest de la Bretagne, une petite ballade à Trentemoult…

quelques jours nantais #1

Il a suffit d’une publicité vue au printemps, sur un abribus lyonnais pour se décider. Elle annonçait avec une photo accrocheuse le Voyage à Nantes.
Avant de retrouver les enfants en vacances plus à l’ouest, nous avons fait une halte nantaise, et nous n’avons pas été déçus!

Les Machines de l’ïle sont un voyage à elles seules. C’est inédit, magique, dans la lignée des inventions de Léonard de Vinci et du Nantais Jules Verne, sur un site qui ne manque pas de présence : les anciens chantiers navals.
En plus du Grand Eléphant, on peut depuis le 15 juillet découvrir le Carrousel des Mondes Marins…il faut vraiment y aller pour en mesurer la magie! On a adoré notre petit voyage sur une larve de crabe!

Et comme ce site est en perpétuelle effervescence, un projet de taille est présenté dans la Galerie des Machines. Véritable laboratoire d’idées, de mécanismes toujours plus innovants, on peut y découvrir des maquettes, des prototypes test, des créatures en fonctionnement. Dans quelques années on pourra s’émerveiller devant (et dans!) l’Arbre aux Hérons. Déjà subjugués par la maquette au 1/10 et par le héron à l’échelle 1/2 en vol, ce projet est prometteur…
Une branche prototype se visite déjà, une merveille.

Ce qui est époustouflant dans les Machines de l’Ile, c’est la maîtrise de tout l’ensemble des éléments, de la plus petite vis, à la structure elle-même en passant par les idées ingénieuses des mécanismes, c’est la qualité et la noblesse des matériaux utilisés, c’est l’implantation sur un site qui finalement semblait destiné à accueillir un tel projet, à proximité du centre ville de Nantes…
Bref, on a tout aimé dans les Machines de l’Ile et une chose est sûre, il va falloir revenir pour faire découvrir tout ça aux enfants, et pour s’émerveiller encore devant tant de finesse dans le souci du détail.