Archives pour janvier 2012

à St Etienne

“comment vous faites sans voiture?”
on nous l’a souvent demandé, surtout depuis les enfants!

A la naissance d’Ernest, certains n’y croyaient toujours pas. Avec 3, ça semblait indispensable ce moyen de locomotion! Et pourtant, nous ne sommes pas “anti-voiture”. On a juste réalisé qu’avec notre façon de vivre, ce moyen de locomotion devenait très occasionnel (je le précise car pour certains, la voiture est indispensable et je le conçois tout à fait) et l’entretien et la gestion d’une voiture nous a semblé superflu.
C’est donc avant tout un choix pratique (quelle galère de se garer dans notre quartier!) qui s’est révélé parfaitement libérateur!
On ne s’interdit jamais la location d’une voiture quand on en a besoin (au grand plaisir des enfants qui adorent toutes nos “nouvelles voitures” toutes belles et toutes propres!), mais on privilégie avant tout les déplacements en train (certes, c’est pas donné, mais un rapide calcul sur les économies faites sur notre non-voiture, et on s’y retrouve).
Depuis Lyon, le choix est large pour prendre un train!
C’est donc en train que nous sommes allés à Saint Etienne. Au programme : l’exposition “C’était Manufrance“, et l’exposition “design map” à la cité du design.


Des machines à coudre, des machines à écrire, des armes, des vélos, des appareils ménagers, expliqués dans un contexte de production de masse, de développement des catalogues et de la vente en points de vente standardisés, de développement de techniques de vente/marketing… très instructif!
Le tout dans un chouette musée, qui a, dans sa collection permanente de beaux spécimens de métiers à tisser, ainsi qu’une sublime collection de rubans.


a
On termine la journée en faisant un grand bond en avant, retour dans notre époque, avec l’expo Design Map à la Cité du Design, de beaux projets de designers rhônalpins.

Je vais créer une nouvelle rubrique, tiens… !les ballades faciles et pas loin, sur 1 ou 2 jours, depuis Lyon et surtout, sans voiture! Elle s’appelle Feuille de route.

feuille-de-route

a
a
a
aALLER : TER de 9h24 au départ de Lyon
(50 mn de train pour arriver à St Etienne)
RETOUR : TER de 17h50 au départ de St Etienne

a

Claudine

Des mes 3 enfants, Ernest est le premier à être complètement fan des barbapapas! Les filles y étaient plutôt insensibles (ou plutôt peu sensibles) avant que leur frère ne réclame régulièrement “peut ‘garder bapapa à la télé maman ‘teplé?”
Nous sommes donc devenus incollables sur la naissance des Barbapapas, la démolition de leur trop jolie maison, leur déménagement, la nouvelle maison trop rigolote…Barbapapa qui se fait pincer par un crabe (mais en général on n’insiste pas, sinon, c’est crise de larmes et cauchemar garanti pendant des nuits…vous connaissez ce passage?!)
Ernest a quand même une préférée… c’est… Claudine!


Association d’idée … Claudine, Col Claudine, … on est en plein dedans parait-il, et ça tombe bien, j’avais bien envie de tester ces cols pour les filles. Et puis comme je suis dans ma période passepoil, c’est parfait!

col-claudine-11

Pour Zélie, fausse fourrure astrakan bordeaux, passepoil et biais Monbazillac
(le tout à la Droguerie, y compris le patron pour le col “moi, Jane”)

Pour Violette, fausse fourrure astrakan camel, passepoil et biais Lussac
(short Célène le Carrousel)

Photos prises lors d’une chouette balade à St Etienne,
dont je vous reparle très vite…

Allez, je file tenir la main d’Ernest, c’est le passage du crabe terrifiant, là…

quelques petites séries…

Il ne reste plus que 15 jours pour souhaiter une bonne année 2012 (dit la fille qui n’a pas encore envoyé une seule carte de voeux -alors qu’elles sont prêtes!- on va dire qu’il reste ENCORE 15 jours!).
Dans la boutique, il reste encore quelques séries de cartes de voeux, et aussi quelques séries avec les aimants 2012.

J’ai aussi quelques nouveautés pour Ma Petite Série Déco à vous présenter :

  • Une série “in my kitchen” : 2 gros aimants et 3 plus petits dans une jolie boîte en kraft.

Voilà, l’année 2012 démarre fort, avec des projets et des idées plein la tête!

Défi 13 : accessoires pour la maison

Voilà voilà, on arrive…
Le thème du D13 de février est décidé avec certes beaucoup de retard -D13 nous dépasse que voulez vous!- et avec une date décalée du coup, au 29 février, c’est bien comme date non? Y’en a pas souvent faut dire!

Bon, mais avant D29, il faut assurer le D13 de janvier!
Pour un cadeau de Noël, j’ai fait une série de coussins passepoilés.
Quand on commence à passepoiler, on ne peut plus s’arrêter, on cherche à en mettre partout, c’est de la folie!

tissus Linnamorata
(trop dur de choisir les harmonies, ils allaient tous bien ensemble!)
passepoils La Droguerie
(tuto pour la pose)

Pour voir les autres créations pour la maison, c’est par ici

incorrigible…

Je me doutais bien qu’il ne fallait pas que je prenne pour la Xième année la bonne résolution de finir ce que je commence avant d’entamer un nouveau tricot. On est le 10 janvier et déjà, et à peine ai-je terminé un encours que j’en commence un autre. C’est plus fort que moi, il me faut me résoudre à l’idée que je ne peux pas vivre sans plusieurs tricots commencés. Je suis une multi-encours que voulez vous.
J’ai une moyenne de 4 ouvrages commencés. Pire ça existe?
Et donc au moment où j’écris j’ai 4 encours sous les yeux.

Et alors? Et alors je suis incorrigible…
il est probable qu’un cinquième ouvrage arrive dans la file… j’ai envie de chaussettes, j’ai froid aux pieds!!
Je ne sais pas encore lesquelles, mais ça me tente bien…


Chaussettes & Cie aux Editions de Saxe
alors, je me lance ou pas…? J’ai jamais tricoté de chaussettes, c’est difficile?
a

Bridgewater

Je l’ai commencé en plein mois d’août, je me disais que c’était trop bien, ça avançait super bien (pas fan du point mousse pourtant : j’aime son rendu mais pas trop le tricoter!). Que du point mousse, en augmentant de chaque côté puis en diminuant pour avoir un grand carré.
Ensuite, la partie dentelle, relevée autour du grand carré, c’est chouette à tricoter et on commence à imaginer le travail que ça représentera, vu le nombre de mailles qu’on obtiendra … juste 768 petites mailles de rien du tout!
mais c’était sans compter sur la dernière partie de dentelle : la bordure. C’est bien simple je n’ai jamais réussi à retenir le motif de 13 m et 8 rangs qui se raccroche au fur et à mesure au contour. Ah si, peut être sur les 10 derniers rangs, sachant donc que ce motif sera répété 192 fois, soit 1536 rangs de 13 m, oh my god j’en ai encore la tête pleine! Jared, c’est quand même du défi permanent!
Certaines l’ont tricoté à la vitesse de l’éclair (hein, Nadia), d’autres n’en parlent plus (qui se reconnaitra?), et avec Marie, on était bien en phase sur ce coup là…
Bref, commencé en août, j’avais prévu de l’offrir à ma maman pour Noël, avec une telle marge, aucun risque de ne pas le finir à temps! Il faut croire que je m’y suis prise comme une quiche, car le 25 décembre, elle a reçu un tricot en cours, mais presque fini puisque le 26 décembre au soir, elle pouvait le porter fièrement, ouf, honneur sauvé.

bridgewater de Jared
environ 400g (!) d’alpaga Nautilus la Droguerie, tricoté en 3,5

1 janvier 2012

en attendant la “version enrichie” de la carte de voeux édition 2012,
je vous souhaite
une
bonne, belle, chouette, créative et heureuse année 2012…!