Archives pour juillet 2010

première bougie

J’y crois à peine à vrai dire… une bougie pour mon tout petit.

Zélie se demande comment on vivait avant lui (!) et Violette aimerait qu’il existe une potion magique pour qu’Ernest reste petit…! si elle avait des pouvoirs, elle inventerait cette potion!
Mais il EST petit… allez, un an c’est pas si grand.
Je me rappelle de cette drôle de journée l’année dernière, et de la surprise enfin révélée… un petit garçon!!

happy one Ernest!

avant goût de vacances…

Qui dit AUCUN enfant, dit du bon temps en perspective, sans horaire, sans bib’ à préparer, sans conduite aux diverses activités d’été… et ça, c’est chouette…

le temps d’un week-end, profiter de Paris…

a
le nouveau petit nid douillet de Matthias et Caro
(si si, on voit un peu la Tour Eiffel depuis le balcon)
gouter la ginger beer dans un endroit conseillé par Marie
faire un saut chez Merci et se dire que moutarde et corail vont bien ensemble (!)
visiter la cité de l’architecture et du patrimoine au Palais de Chaillot,
un endroit vraiment beau,
avec des vues imprenables sur la Tour Eiffel et y croiser des amis pas revus depuis 10 ans!
On serait restés la journée dans la galerie d’architecture moderne et contemporaine,
mais on voulait aussi voir l’expo de la ville dessinée,
et celle des lauréats des albums des jeunes architectes et payasagistes 2009/10.

a

Et comme un week-end dure 2 jours,
on en profite pour revoir un jardin qui a bien évolué,
et qui se trouve maintenant relié à la BNF
et au nouveau quartier Paris Rive Gauche par la passerelle Simone de Beauvoir.


les restes de compote de pommes!

Comme j’avais des restes de compote de pommes,
Comme j’ai des cadeaux à faire pour nos squats de l’été,
Comme j’ai des tissus qui vont trop bien ensemble,
et comme je n’ai AUCUN enfant à la maison,

J’ai pris le temps de coudre 2 housses de coussins.

tissu “reste de compote” maison, pois et fleuri du marché,
fleur moutarde de chez Julija, je l’aime celui là!
dentelle moutarde offerte par Magali (et dire que j’ai une granny à finir…!)
et les jolies étiquettes en porcelaine de madame M

prémaille

Pour avoir vécu de très près la (très) grande prématurité de Violette, je suis particulièrement sensible aux actions que mène Sophie. Cette épreuve est derrière nous mais tous les jours on y pense un peu. Alors pour Prémaille, j’ai cousu une tunique Granville qui sera vendue le 13 août prochain au marché nocturne de Biganos. Les fonds récoltés permettront de financer la fresque murale de la salle des parents du service de néonatologie de l’hopital Toulouse Purpan.

tunique Granville, taille 2 ans
tissu Courson coloris Fraise

Si vous voulez participer, vous avez jusqu’au 8 août pour coudre une tunique!
pour plus d’infos :

les autres enfants d’honneur

Cette année, pas de mariage en vue, au grand désespoir des filles qui adoooorent être petites filles d’honneur… (mais ne sont elles pas un peu grandes maintenant…?).
Alors Violette et Zélie se prennent à rêver sur le tulle et le plumetis que j’ai cousu pour “d’autres enfants d’honneurs”! Elles ont gardé précieusement dans une cachette, les chutes de ces tissus, on ne sait jamais!

des jupons en tulle et plumetis pour les 3 grandes,
un ensemble short bouffant en plumetis et petit haut assorti pour la plus petite,
des broches et des serre-têtes, des ceintures à nouer sur les jupons…
plumetis écru FabricsAddict,
short bouffant déjà fait là, de ce livre :
petit haut de ce livre :

“destination”… Arcachon!

ehh non, ça n’est pas encore l’heure des vacances pour nous, c’est encore moins notre destination, on partira légèrement plus au nord!
L’alpaga/plumette sera sans doute trop chaud pour les breakfast ou les tea-time (-vous vous souvenez, le fameux loooong projet-), et tant mieux, ça tombe bien, l’ouvrage n’est tricoté qu’au 1/3…!

a
alors puisqu’il est fini lui au moins (j’ai honte quand je vois mon panier d’en-cours!),
je le mets dans mon sac de voyage, le nommé Arcachon, en lin,
parfait pour les ballades, londoniennes, puis bretonnes!

modèle Arcachon, donc, en lin coloris Rio Tinto

cressonnette dans les sous-bois

Pour tout vous avouer, la robe du D13 était prévue pour Zélie…
Mais au premier essayage, j’ai vite vu qu’elle irait mieux à Violette. J’ai dû négocier sec avec demoiselle Z, qui à la vue du tissu Cressonnette, s’est finalement laissé convaincre…ouf!

…enfin, à moitié convaincue…
“c’est une belle tunique maman, mais c’est pas une robe…!”
j’ai pourtant rallongé un peu le modèle de la tunique Parthenay (existe aussi en enfant!)
mais c’est sûr on est un peu loin de la robe.
Violette et Zélie ont conclu un marché :
elles alterneront la robe du D13, et la tunique en tissu Cressonnette, parfait.

esprit guinguette pour D13!

Un petit bal musette, un pique nique sur la nappe à carreaux, des flons-flons, un feu d’artifice, tout un programme pour ce nouveau défi!
J’avais une idée fixe, le bleu-blanc-rouge, forcément!
Un D13 si proche du 14 juillet, ça se fête! Un double défi pour ce D13 : j’ai cousu DES POCHES! (dingue, une prouesse, je n’en n’avais jamais cousu autrement que plaquées…mais maintenant que j’ai des nouveaux yeux, je peux tout faire!)

tissu (trop beau!) réversible, madras d’un côté et vichy de l’autre côté (fabricsAddict)
biais fait à partir d’un joli tissu étoilé (annaKaBazaar)
pour Violette
robe B, taille 130 (attention, les emmanchures sont très grandes!)
de ce livre

les grandes filles

Violette et Zélie ne se lassent pas de jouer aux dames avec mes chaussures. Quand je cherche mes chaussures, je les trouve régulièrement dans leur chambre.
Chacune leur tour, elles négocient leur futur héritage :

steplé maman, quand elles seront trop petites pour toi tu pourras me donner tes chaussures à talons??
steplé maman, quand tu seras trop vieille pour les mettre, tu me les donneras tes sandales de dames…?!


Par chance, les pieds s’arrêtent de grandir a un moment!
Mais si chez les grandes filles comme moi les pieds s’arrêtent de grandir, la vue baisse, elle!
Je rêvais d’un joli sac, d’une nouvelle MAC (ou même d’un MAC!), ou de chouettes lunettes de soleil pour démarrer ma 37e année, c’est avec des lunettes, certes, mais de vue, que je souffle mes 36 bougies, grrr!

Voilà, je joue à la dame moi aussi!

a

fils, ficelles et bobines…

en rangeant (un peu…), j’ai réalisé que j’adorais depuis toujours les petites bobines, les métrages de jolis cordons enroulés autour de petits cartons à oeillet. Je les collectionne, je m’en sers, je les classe par couleur…
J’aime bien aussi admirer les bouts de fils qui s’amoncellent à côté de la machine à coudre, mais ceux-là, ils finissent vite fait à la poubelle!

dans le désordre, un encours après le passage à la surjeteuse
des bobines de cordon du marché
des jolies bobines Milk & Paper
des cordonnets cirés la Droguerie